Arette : une commémoration en trois actes du décès de Marcel Loubens

Ces mercredi, samedi et dimanche, trois événements rappelleront la mémoire du pionnier de la spéléologie décédé tragiquement il y a 70 ans à La Pierre Saint Martin.

Décédé tragiquement voici 70 ans (le 14 août 1952), l’illustre pionnier de la spéléologie Marcel Loubens va être l’objet d’un émouvant parcours commémoratif réparti en 3 volets.

Le premier d’entre eux s’inscrit dans le traditionnel cycle estival des conférences proposées le mercredi, à 20 h 30, salle Barétous Roncal. Il donnera l’occasion d’évoquer avec précision, ce 10 août, la disparition de Marcel Loubens survenue voici 70 ans.

Divers films et témoignages présenteront également l’histoire de la découverte durant le siècle écoulé de quasiment 500 km de galeries souterraines à la Pierre Saint Martin, où il a trouvé la mort.

Inauguration du Chemin des Trois Gouffres

Deuxième rendez-vous le samedi 13 août, pour l’inauguration du Chemin des Trois Gouffres au col de la Pierre Saint Martin. Mené en partenariat avec l’Association pour la recherche spéléologique internationale à la Pierre Saint Martin (ARSIP), représentée par Michel Douat, la mairie d’Arette, représentée par Jean-Pierre Traille, maire adjoint, et la Junte de Roncal, représentée par Oskar Andueza, ce projet concerne les gouffres Lépineux (situé en vallée de Roncal, donc en Espagne), des Escurets et Fertel (plus connu sous le nom de gouffre de la Pierre Saint Martin).

Pour chacune des trois cavités, des panneaux seront dévoilés au public et chacune fera l’objet d’un descriptif où on retrouvera un hommage à Marcel Loubens, « mort au service de la science » comme l’indique la plaque dédiée à sa mémoire dans la salle souterraine qui porte son nom.