Bol d’air : La Pierre St-Martin s’apprête à un été très fréquenté




La station du Barétous a ouvert ses activités d’été : luge d’été, VTT, minigolf ou encore big airbag. L’affluence y est attendue autant qu’espérée. Elle s’attend, comme un peu partout dans les Pyrénées, à une fréquentation record

Matinée ensoleillée, idéale pour l’ouverture de la saison d’été à la station La Pierre Saint-Martin. Ce samedi 26 juin, les derniers ajustements avant l’arrivée des touristes se mettent en place. Un grand nombre d’activités sont proposées l’été à la station béarnaise : VTT de descente, randonnées à pied, en fat bikes électriques (vélos à grosses roues) ou en trottinettes, luge d’été, minigolf, tir à la carabine, géocaching (sorte de chasse au trésor) et saut sur big airbag. Les visiteurs sont donc attendus, à commencer par une invitée de marque : Emmeline Ragot, quadruple championne du monde de VTT de descente, qui se rendra samedi 3 juillet à la Pierre Saint-Martin pour une séance de dédicaces, d’échanges, et peut-être une descente.

Cris de joie, sourires jusqu’aux oreilles, les enfants sautent les uns après les autres sur le big air bag. Les premiers visiteurs sont venus en famille et entre amis profiter des différentes activités pour le début de la saison. « Mes beaux-parents ont un chalet ici et on est à seulement 2 heures, donc on vient dès qu’on peut, l’hiver comme l’été » raconte Céline, habituée de la station. Elle et sa famille profitent ensuite d’une balade à pied en montant sur le télésiège d’Arlas, les emmenant à 2000m d’altitude où une vue panoramique dominée par le Pic d’Anie les attend. Pour finir la matinée, les enfants s’essaient à la luge. Un pass d’entrée à 12 euros la journée a été mis en place l’année dernière, donnant accès à toutes les activités en illimité.

Le tubbing, l’activité phare

La luge d’été appelée tubbing est « l’activité phare » de La Pierre Saint-Martin, explique Dominique Rousseu, directeur du site. Il s’agit d’une piste de luge synthétique composée de 4 virages où l’on descend assis sur des bouées. Le tubbing permet des sensations de glisse : « certains crient beaucoup, ça fait de l’animation » s’amuse le directeur. Une activité très appréciée : “en 2019, il y a eu plus ou moins 8000 passages, et l’année dernière on est passé à 28 000” explique-t-il.

De plus en plus de monde l’été

La période des vacances scolaires n’ayant pas encore débuté, peu de promeneurs sont venus profiter des activités de la station pour ce dernier samedi de juin, mais un grand nombre de visiteurs est attendu tout l’été. « On a progressé dans notre fréquentation. On a quasiment doublé notre chiffre d’affaires l’année dernière » affirme Dominique Rousseu.

« Ca a été un peu la surprise l’été dernier après le covid, il y a eu un engouement pour le plein air et la montagne. Et c’est vrai que cette année, c’est un peu l’inconnu » décrypte-t-il. Zoé, étudiante et saisonnière l’été, se réjouit : « on espère avoir autant de monde que l’été dernier ! » Encore tôt pour savoir si le nombre de visiteurs sera aussi important cette année, il faudra attendre au moins la mi-juillet, sachant que beaucoup de réservations se font en dernière minute.