La Pierre Handis Pyrénées concrétise ses engagements

Comme chaque année, l’association La Pierre Handis Pyrénées se prépare à la prochaine saison d’hiver qu’elle attend avec impatience.

La 22e assemblée générale de l’association La Pierre Handis Pyrénées s’est tenue le jeudi 23 novembre en présence, aux côtés du président Frédéric Viard, d’Arnaud Libilbehty, directeur général de l’Établissement public des stations d’altitude, de Jean-François Motes, nouveau directeur de l’EPSA à la Pierre Saint-Martin, de Pierre Casabonne, maire d‘Arette ainsi que d’une bonne trentaine de bénévoles venus parfois de bien loin.

Ce rassemblement a constitué une excellente occasion de discuter amicalement et positivement des prochaines actions Handiski et du développement si important de la chaîne d’accessibilité allant des parkings au magnifique domaine skiable de la station barétounaise.

Le bon avancement du centre Pyrénéa Campus

Pierre Casabonne a détaillé le bon avancement du projet du centre d’hébergement touristique Pyrénéa Campus. « Il permettra de contribuer à dynamiser le territoire et à solutionner les problèmes récurrents d’hébergements accessibles », s’est réjoui Frédéric Viard.

Ce dernier a ensuite rappelé « que l’association labellisée Tourisme et Handicap propose la location de nombreux appareils handiski accessibles à tous les types de handicap ». Son Centre des Sports Adaptés de Montagne organise de conviviales formations à l’accompagnement et au pilotage des personnes en situation de handicap. Les particuliers que cette démarche intéresse (familles, amis, professionnels) peuvent ainsi profiter des stages de formation organisés dès janvier 2024.

Le président a enfin tenu à remercier tout en mettant en valeur leur rôle essentiel les 68 bénévoles actifs tout au long de l’année. La force et le dynamisme de l’association, leader du handiski au sein de la chaîne pyrénéenne, vient à ses yeux « de leur énergie et de leur enthousiasme indéfectibles guidés par un seul et bel objectif commun, à savoir la montagne ouverte à tous en toutes saisons » a conclu Frédéric Viard.